top of page

Rencontres avec des classes

Je suis toujours venu avec beaucoup de plaisir dans les classes du secondaire qui souhaitaient m’inviter pour parler de l’un ou l’autre livre. Ce fut d’ailleurs une véritable surprise pour moi de découvrir que des romans comme Oubliez Adam Weinberger ou Retour à Montechiarro pouvaient plaire à des lecteurs adolescents. Cela dit, il n’est pas toujours simple de se libérer… surtout pour aller dans des écoles lointaines ! Je dois donc limiter ces visites. Il y a cependant une solution que je souhaite proposer à ces classes : puisqu’il n’est pas toujours simple que je vienne à elles, elles peuvent venir à moi ! Bien sûr, je suis conscient qu’il n’est pas plus aisé de faire déplacer 30 personnes pour en écouter une… Mais cela permettrait de faire d’une pierre deux, trois, voire quatre coups ! En effet, Louvain-la-Neuve, où j’enseigne, est une ville qui ne manque pas d’intérêt (et je ne parle pas du nouveau complexe commercial, où les élèves peuvent aller perdre leur temps et leur argent…) Une journée sur le campus permettra de combiner une rencontre pareille à celle qui aurait eu lieu en classe avec (au choix) :

• une visite au Musée, qui organise des visites adaptées au public scolaire • l’assistance à l’un de mes cours de littérature • une visite de la ville Pour bloquer une date, faites-moi un mail !

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Extrême droite : le miracle wallon ?

Partout en Europe, l’extrême droite fleurit, enfle, se banalise. Partout, sauf en Wallonie. On peut dire que le MR se droitise, mais à côté de ce qu’est réellement l’extrême droite, cette évolution n’

Et pendant ce temps-là, au Kurdistan…

La crise – ou plutôt les crises – qui secoue le Proche-Orient depuis longtemps est d’une effroyable complexité. Il y a cependant quelques lignes de force communes, qui apparaissent lorsque l’on fait u

Art, responsabilité et liberté : merci joan baez

Vendredi dernier, j’ai eu la chance d’assister au concert de Joan Baez à l’Olympia. Si je vous avoue que, de toute ma vie, je n’ai pas été à plus de dix concerts non classiques, vous comprendrez que c

Comments


bottom of page