top of page

Il arrive que le bonheur…


La petite Malika, Habiba Mahany et Mabrouck Rachedi, Paris : Lattès, 2010. 237 p. 17 €

Sur l’intégration et l’immigration, on a tout lu, croit-on. Le plus sordide, souvent. Les difficultés, les impasses, les échecs. Même Angela Merkel l’a dit. Et pourtant… Un frère et une sœur, Habiba Mahany et Mabrouck Rachedi, tous deux écrivains, ont mêlé leurs plumes et leurs talents pour construire, en 22 tableaux, l’histoire de Malika, enfant surdouée des cités, dont le potentiel effraie la mère qui ne sait comment cacher son illettrisme. Un récit heureux, l’histoire d’une victoire. Parce qu’il est faux de dire que les gens heureux n’ont pas d’histoire, ou que cette histoire ne nous intéresse pas. Surtout quand elle montre que le modèle de l’échec n’est pas une fatalité, qui plus est, avec un style et un humour qui vous feront rire, sourire, et parfois pleurer.

1 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page